Accueil > La Biodynamie > La biodynamie de plus près…


sep

La biodynamie de plus près…

Observer le vivant pour le comprendre et pour agir en respectant sa nature profonde, tel aura été un des leitmotivs de Goethe tout au long de sa vie.

En 1884, le jeune Rudolf Steiner, futur fondateur de l’agriculture biodynamique, est chargé de publier l’œuvre scientifique de Goethe. Il approfondit cette approche et en décrit l’aspect méthodique dans plusieurs ouvrages sur lesquels il s’appuiera pour la suite de ses travaux.

Une remise en cause de l’agriculture moderne

La biodynamie redonne à la Terre sa fertilité naturelle.

La biodynamie redonne à la Terre sa fertilité naturelle.

En 1924, dans son «Cours aux agriculteurs», R.Steiner remet en cause les méthodes de l’agriculture moderne. Il donne naissance au courant biodynamiste.

Dépassant la simple idée des modes de fertilisation naturelle (utilisation du compost et du fumier), la biodynamie intègre aussi les dimensions sociales, économiques, humaines et éthiques. La biodynamie utilise aussi les rythmes solaires et lunaires, la rotation des cultures, le respect des biotopes favorables au développement végétal, le respect des races adaptées au climat local, l’autonomie énergétique maximale des exploitations…
Le calendrier solaire de la biodynamie

Le but : stimuler l’activité propre de la plante

Concrètement, en agriculture dite conventionnelle, les minéraux solubles apportés par les engrais chimiques sont directement transmis aux plantes par l’eau. Des apports toujours plus importants d’engrais entraînent une détérioration croissante des sols. L’agriculture biodynamique nourrit le sol et met en jeu une utilisation judicieuse de tous les facteurs qui en déterminent la vie et la santé.

Le but principal étant de stimuler l’activité propre de la plante par une vivification du sol dans l’intérêt de créer les bases pour une fertilité permanente de celui-ci.

Une rotation appropriée, une bonne fumure et des façons culturales adaptées, pratiquées au bon moment, favorisant une bonne structure du sol, stimulant la vie microbienne. Elles sont déterminantes pour la croissance des plantes et pour l’obtention d’une récolte saine.

De saison en saison, le paysan transforme par ses efforts le sol que lui a offert la Nature en une terre cultivée à la fertilité optimale.

Une méthode qui apporte des solutions économiques…

Idéales à tous points de vue, les méthodes de l’agriculture biodynamique ne sont pas évidentes à appliquer dans le cadre d’une monoculture comme le thé. Nos thés labellisés demeter viennent tous d’Inde et de Sri-Lanka. Ajoutons à cela quelques tisanes composées dont les plantes proviennent d’Europe. Dans ces pays hindouistes et bouddhistes, l’agriculture biologique puis l’agriculture biodynamique se sont imposées tout d’abord dans les années 80 comme solutions économiques et sont devenues par la suite une évidence pour certains.

… en accord avec les philosophies bouddhistes et hindouistes

Universels, une partie des fondements de la biodynamie croisent les valeurs religieuses, les pratiques astrologiques, la médecine traditionnelle, l’Âyurveda… qui tiennent une place prépondérante dans la culture de ces deux pays. Programme de passage des préparations biodynamiques, semis, plantation, taille, fertilisation et préparation du compost sont réalisables en Inde. Pour la protection des cultures, des purins de plantes locales sont employés. Les plantes endémiques d’Europe nécessaires à certaines préparations sont soit cultivées, soit remplacées par des plantes locales.

Source et documentation : www.bio-dynamie.org

Logo Demeter Déposé dès 1932, le logo demeter fait référence à la déesse de la fécondité et mère de la Terre dans la mythologie grecque.

Demeter est la marque qui permet de reconnaître les produits issus de l’agriculture biodynamique. Le produit Demeter satisfait aux exigences du règlement européen pour l’agriculture biologique et répond en plus, au cahier des charges spécifique de la biodynamie.