Accueil > Les projets de développement > Afrique


sep

Afrique

Afrique du Sud / Cap-Occidental

Retrouver notre Carnet de route : Afrique du Sud

Wupperthal Original Rooibos Cooperative

Equipe de Wupperthal découvrant leurs photos dans notre calendrier, Afrique du Sud.

Equipe de Wupperthal découvrant leurs photos dans notre calendrier, Afrique du Sud.

Wupperthal est une communauté paisible de petits producteurs de rooibos, située sur les hauteurs arides du Cedarberg dans la province du Cap-Occidental. A l’origine communauté religieuse, elle se différencie aujourd’hui par son système de fonctionnement associatif. Les Sud-Africains sont nombreux à avoir été dépossédés de leurs terres par les colons. Seuls de petits terrains ont pu être conservés par des paroisses de « Coloured » – personnes métissées – tels que ceux de Wupperthal. Ces terres offrent au rooibos un parfum puissant et ensoleillé.

Heiveld cooperative

Arlette et l'équipe d'Heiveld, Afrique du Sud.

Arlette et l’équipe d’Heiveld, Afrique du Sud.

Heiveld est une autre coopérative de rooibos d’Afrique du Sud. Celle-ci est située sur le plateau du Suid Bokkeveld, région réputée pour ses fleurs sauvages rares. La coopérative compte aujourd’hui 47 membres et regroupe des descendants des tribus nomades Koi et San. Elle a été constituée afin de leur garantir une durabilité dans leurs moyens d’existence. Les revenus de la vente du thé, distribués équitablement, contribuent à l’amélioration de leur quotidien et à leur indépendance économique.

Ericaville Farming Trust

Plant de honeybush à Ericaville, Afrique du Sud.

Plant de honeybush à Ericaville, Afrique du Sud.

La coopérative d’Ericaville est située juste à l’ouest de la ville balnéaire de Plettenberg Bay. La communauté est composée d’environ 84 familles de la population Griqua qui, jusqu’à récemment, connaissait un taux de chômage de plus de 50%. En 1996, cette population a créé la coopérative. Après l’obtention d’une subvention gouvernementale, elle a acquis en 2000 une ferme de 40ha dédiée à la production de cultures indigènes. Ces petits producteurs ont planté leurs 5 premiers hectares de honeybush en 2001. Aujourd’hui, ils disposent sur plus de 20ha de cette plante à l’arôme fleuri et au goût prononcé de miel.

Tanzanie

Herkulu, région de Tanga

Cueillette de thé dans le Tanga, Tanzanie.

Cueillette de thé dans le Tanga, Tanzanie.

Située dans les monts Usambara dans le Nord-Est de la Tanzanie, la plantation d’Herkulu s’étend sur 603ha dans une des dernières forêts vierges d’Afrique et dont 230ha sont occupés par des théiers. Les jardins de thé se trouvent en moyenne à 1500m d’altitude et nécessitent l’attention de 100 travailleurs. La fabrique de thé a ouvert ses portes en 1961. A la fois certifiée pour le commerce équitable (depuis 1997) et pour l’agriculture biologique (depuis 2002), cette plantation nous offre des thés très aromatiques et équilibrés.

Egypte

Sekem

Producteur de Sekem, Egypte.

Producteur de Sekem, Egypte.

Les menthes présentes dans nombre de nos compositions sont cultivées par les producteurs de Sekem dans le désert égyptien au nord-est du Caire. Créée en 1977 par le Dr. Ibrahim Abouleish, l’organisation pratique la culture biologique et biodynamique et travaille selon les principes du commerce équitable. Un exemple en termes de respect des hommes et de la terre, qui a été reconnu en 2003 lorsque le fondateur s’est vu remettre le prix Nobel alternatif.

Rwanda

Sorwathe, région de Rulindo

Cueilleuse de Sowarthe, Rwanda (photo Sowarthe).

Cueilleuse de Sowarthe, Rwanda (photo Sowarthe).

Située à environ 70 km de Kigali, dans le district de Rulindo, l’usine de Sorwathe a été fondée en 1978 sous l’impulsion commune d’un importateur américain Joe Wertheim et du gouvernement rwandais. La culture du thé dans le nord du pays est cependant plus ancienne et remonte à l’époque coloniale, dans les années 50. L’environnement montagneux, le climat tempéré, ainsi que le niveau de précipitation confèrent à cette région de bonnes conditions pour le développement de la culture du thé. Aujourd’hui plus de 2000 personnes sont employées dans les jardins de Sorwathe. Au fil du temps et des innovations, les thés de Sorwathe gagnent en réputation et ont été primés de nombreuses fois. Certifiés en commerce équitable depuis 2006, 116ha de théiers ont été convertis à l’agriculture biologique en janvier 2012, ce qui nous a permis d’entamer une collaboration. Les deux premiers crus de thés noirs que nous vous proposons sont surprenants et très prometteurs.

Burkina Faso

Tupouor Baon Yin, région de Dano

2015 marque le début de notre collaboration avec le groupement Tupouor Baon Yin composé de 150 femmes, situé dans la région de Dano au Burkina Faso. Le groupement s’est lancé en 2010 dans la culture irriguée de la Moringa Oleifera, « l’arbre du paradis » ou « arbre miracle », comme il est désigné dans presque toutes les langues nationales ou vernaculaires. Connues à l’état sauvage dans la flore locale, les feuilles de cet arbre sont utilisées dans l’alimentation. Dans un pays où la pauvreté touche presque 60 % de la population en milieu rural, le groupement a mis au cœur de sa stratégie le développement économique durable et de qualité, essentiellement axé sur l’agriculture, l’agro-écologie et l’éducation. L’intégralité de la moringa (racine, fleurs, feuilles…) possède une richesse nutritionnelle exceptionnelle, ce qui en fait un aliment très intéressant pour lutter contre la malnutrition et la sous-alimentation.